Comment résister à une envie de fumer ?

Lorsqu’un individu cesse de fumer, son organisme se désintoxique légèrement et récupère son fonctionnement normal. En effet, arrêter de fumer porte des bénéfices pour la santé des fumeurs. C’est la meilleure chose à faire pour protéger la santé. Mais après quelque temps, beaucoup d’ex-fumeurs recommencent à fumer, ce qui est un phénomène tout à fait normal. Alors, voici quelques astuces anti-rechutent ou pour résister à une envie de fumer afin d’augmenter les chances de rester non-fumeur.

Conseils prioritaires

L’utilisation de la varénicline, du bupropion et de la nicotine est une technique pour résister à une envie de fumer et double les chances de demeurer ex-fumeur, en diminuant les besoins urgents de fumer ainsi que les symptômes de manque. Il faut les utiliser correctement (à dose suffisante), durant toute la période recommandée. Autrement, il faut réagir sans tarder si, par malheur, l’envie de fumer n’a pas été résister et conduit jusqu’à la reprise de quelques cigarettes, c’est-à-dire, préparer un plan d’urgence comme faire appel à un spécialiste. Mais sinon, éviter à tout prix de reprendre une cigarette. Il faut tenir le coup.

Comment prévenir la rechute ?

Il existe trois critères de situations qui favorisent la rechute : quand on est en compagnie de fumeurs, quand on est soucieux, agacé, déprimé, nerveux et stressé, et quand on ressent le besoin urgent de fumer. Il faut trouver des activités ou des pensées de diversion si parfois, dès le réveil, l’envie de fumer arrive. De même après le repas. Refaire la liste des raisons qui ont poussé à arrêter de fumer sera aussi nécessaire pour résister à une envie de fumer. Dans ce cas, il faut se rappeler à quel point les premiers jours et les premières heures étaient pénibles pour se remotiver. Il faut également résister à l’influence des fumeurs, ne pas consommer trop de café et d’alcool, faire une technique de relaxation, exprimer ses sentiments, faire face à ses soucis dans le calme, se détendre, gérer mieux ses temps, et réaliser une liste des avantages d’une vie sans tabac.

Les règles d’or pour arrêter de fumer

S’habituer à vivre sans tabac peut prendre du temps et exige plusieurs tentatives. Pour cela, il faut inventer des activités de distraction afin de faire face au besoin urgent de fumer. D’ailleurs, d’habitude il suffit d’attendre que ça passe puisqu’une envie urgente de fumer ne dure que 3 à 5 minutes. Pour éviter les situations et les endroits habituels pour fumer, il faut changer de routine et demander du soutien à ses proches ou à des spécialistes. Il faut décliner poliment toute offre de cigarette avec fermeté, utiliser de la varénicline, du bupropion ou des substituts nicotiniques, écrire une liste des bénéfices de l’arrêt et des inconvénients du tabac, jeter toutes les cigarettes, cendriers et briquets, et éviter de reprendre une cigarette.

Quels sont les bénéfices de l’arrêt du tabac à court, moyen et long terme ?
Arrêt du tabac : comment s’aider avec les huiles essentielles ?