La cigarette électronique permet-elle vraiment d’arrêter de fumer ?

Diverses études ont montré que 58 % des fumeurs réguliers affirment vouloir arrêter de fumer. Depuis de nombreuses années, l’utilisation de l’e-cigarette se répand déjà un peu partout en France. D’ailleurs, l’image de ce produit est fréquemment adjointe au sevrage tabagique mais peut-on vraiment recourir à la cigarette électronique pour arrêter de fumer?

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ?

Connue aussi sous l’appellation e-cigarette, la cigarette électronique est arrivée en France entre 2007 et 2008, c’est-à-dire au moment du renforcement de la défense de fumer dans les lieux publics. C’est un produit qui fonctionne à l’électricité et qui reproduit fictivement la fumée qui dégage pendant la combustion d’une cigarette. Dans les années 2000, un pharmacien Chinois a développé la cigarette électronique, l’objectif étant de créer un produit qui ressemble à une cigarette classique. Le processus de l’e-cigarette est déclenché par l’inspiration du consommateur. Une brume composée de molécules fines, appelée « aérosol » ou plus fréquemment « vapeur », est ainsi libérée pour finalement être absorbée par l’usager. En temps normal, l’aérosol ne renferme ni de monoxyde de carbone (une particule responsable des affections cardio-vasculaires), ni de matières cancérogènes. Mais recourir à la cigarette électronique pour arrêter de fumer est-ce une solution efficace ?

La cigarette électronique : une aide agissante à l’arrêt du tabac

Deux études divulguées en 2009 (Nicotine and tobacco research et Jama internal medicine) ont démontré que les chances d’arrêter de fumer avec une cigarette électronique sont plus élevées qu’avec d’autres moyens. Les résultats sont encourageants mais méritent tout de même une confirmation. Toutefois, une chose est certaine, vapoter et fumer en même temps est une absurdité. Selon des experts, il n’y a pas de « diminution des risques », étant donné que le vapofumeur continue à absorber des composés cancérogènes. En revanche, la cigarette électronique peut véhiculer à l’organisme la nicotine essentielle pour compenser la carence pendant l’arrêt du tabac. Le fait de pouvoir utiliser la cigarette électronique pour arrêter de fumer est avantageux, notamment aux gros fumeurs très dépendants au tabac et déterminés à se sevrer entièrement. Ces gros fumeurs peuvent compléter avec des patchs, en cas de besoin.

Peut-on donc arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique ?

La cigarette électronique reste actuellement un sujet de polémique étant donné qu’on ne connait encore ni ses conséquences réelles ni ses effets à long terme sur la santé. De nos jours, la cigarette électronique ne dispose pas d’une AMM (Autorisation de mise sur le marché). En conséquence, les pharmacies n’ont pas le droit de la mettre en vente. D’ailleurs, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) recommande de ne pas faire la consommation de ce type de produit. Malgré cela, plus de 8 millions de Français ont déjà essayé la cigarette électronique pour arrêter de fumer et entre 1,1 et 1,9 million l’emploierait quotidiennement.

La cigarette électronique incite-t-elle les plus jeunes à fumer ?
Comment fabriquer un e-liquide soi-même ?