Comment fabriquer un e-liquide soi-même ?

Il est indéniable que l’e-cigarette séduit de plus en plus de gens. Qu’il s’agisse de vapoteurs novices ou de fumeurs qui désirent se défaire du tabac, la cigarette électronique est à chaque coin de rue. De nos jours, la consommation est telle que le fait de devoir se ravitailler régulièrement chez un vendeur de e-liquide n’est plus rentable. C’est pourquoi les clients préfèrent fabriquer leur propre e-liquide avec les ingrédients de base. Cette tendance est également suivie par les amateurs d’arômes atypiques, car les combinaisons possibles sont immenses. En somme, cette méthode consiste au mélange desdits ingrédients dans un récipient et de l’agiter pour plus d’homogénéité.

Quels sont les différents ingrédients d’un e-liquide ?

Avant de fabriquer un e-liquide soi-même, il faut connaître sa composition. La composante principale de l’e-liquide est le glycérine végétale (VG) et le propylène de glycol (PG). Vous les retrouverez en ligne ou dans les boutiques dédiées plutôt qu’en pharmacie. Ensuite vient le booster de nicotine, qui vous permettra de gérer le taux de nicotine dans votre e-liquide. Il y a également l’arôme, qui viendra donner de la personnalité à votre e-liquide. En sus, vous pouvez y incorporer des additifs pour une touche sucrée, acidulée, à votre guise.

Comment choisir les composantes de son e-liquide ?

Pour ce qui est de la base sans nicotine, il faudra trouver l’équilibre entre le PG et le VG afin de régler la densité de la vapeur. Trop de VG, votre vapeur sera trop dense, votre e-cigarette risquerait ainsi d’être endommagée. Trop de PG, la sensation du hit sera frappante. Quant au booster de nicotine, le taux maximal autorisé dans un flacon de e-liquide est de 20 mg/ml. Pour les arômes, mettez-y jusqu’à 20 % de votre base nicotinée ou non. Par contre, les additifs sont à utiliser avec modération, car ils ont la réputation d’être particulièrement puissants. 1 à 3% du volume du e-liquide suffit amplement. Fabriquer un e-liquide soi-même requiert tout de même une certaine précision. C’est à cet effet que plusieurs sites de vapotage proposent un calculateur en ligne pour déterminer la composition idéale.

Comment procéder au mélange ?

Afin de fabriquer un e-liquide soi-même, il suffit de mixer les différents ingrédients dans un flacon. Heureusement, aucun ordre de mélange n’est requis. Ce sera à votre convenance. Vous aurez aussi le choix entre plusieurs tailles de récipient, jusqu’à 1L. Par la suite, il faudra patienter une demie heure pour que l’e-liquide soit bien homogène. Cependant, pour des arômes tels que le tabac, il faudra jusqu’à quinze jours pour que toute sa saveur soit perceptible. N’hésitez pas à vous renseigner sur le temps de maturation de chaque arôme. Pour finir, si votre mélange n’est pas à votre goût, vous pourrez toujours ajouter plus de base ou d’arôme.

La cigarette électronique incite-t-elle les plus jeunes à fumer ?
Quels sont les e-liquides les moins nocifs pour la santé ?